C'est le temps de la Fête

C'EST EN SEPTEMBRE ET C'EST ICI...

Culture et traditions taurines : La Course Camarguaise dans les arènes
Les taureaux de race di Biòu sont destinés à la course camarguaise.
Elles opposent dans un affrontement spectaculaire les raseteurs à des taureaux de Camargue. Les raseteurs essaient d’attraper la cocarde, les glands et les ficelles accrochés aux cornes du taureau. Au moment du "raset" (lorsque le taureau et le raseteur se croisent) l'homme essaie d'enlever un attribut, puis poursuivi par le taureau, court jusqu'aux barrières.  Le bon taureau cocardier n'hésite pas à poursuivre le raseteur jusqu'à taper l'obstacle : c'est le coup de barrière, salué par la musique de  CARMEN. Après 15 minutes en piste, le taureau rentre au « toril » avant de regagner ses pâturages après la course

La Gaze…
La Gaze ,
consiste à faire traverser un cours d'eau, à la nage, à un troupeau (manade) de taureaux. Cette tradition vient du fait qu'autrefois, lors des déplacements de la manade (qui se  faisaient à pieds et non en camion comme de nos jours,) les gardians devaient franchir les nombreux cours d'eau et canaux, ou parfois même les bras du Petit-Rhône !

La Roussataio
Défilé de juments avec leurs poulains

Les joutes…
D’origine médiévale, les joutes s’apparentent aux tournois chevaleresques.
De nos jours, les jouteurs «habillés de blanc» se défient encore en un combat singulier.             
Une peña (fanfare) est toujours chargée de ponctuer les exploits des jouteurs. Deux barques sont propulsées par huit à dix rameurs et ont pour but de faire tomber l’adversaire à l’eau. Au moment de l’assaut, les deux bateaux se frôlent par la droite pour permettre aux jouteurs de réaliser «la passe».

LA FÊTE EN QUELQUES MOTS…

Mais la fête c’est aussi le temps des déjeuners aux prés, des repas autour de grandes tables et de se régaler avec les spécialités locales…
La Gardianne de taureau : plat traditionnel des camarguais, préparé à partir de viande de taureau, élevé dans cette région et accompagné de riz. Le taureau de Camargue a obtenu une A.O.C. en 1996.
Cuisinez ! La Gardianne
- 2 kg de viande de taureau- Petit salé
- Marinade : 1 l de vin rouge, 1 verre de vinaigre, 2 oignons,
- 3 carottes, 4 gousses d’ail, 1 zeste d’orange et de citron, sel, poivre
Faites mariner la viande la veille dans le vin rouge dans  lequel vous aurez pris soin d’émincer les oignons,  les carottes et l’ail, avec le vinaigre et les zestes.
Le lendemain, faites revenir les lardons de petit salé dans la cocotte. Egouttez la viande,  roulez chaque morceau dans un peu de farine et faites-la revenir à feu vif dans la cocotte. Puis ajoutez la marinade. Couvrir la cocotte et laissez cuire quatre bonnes heures.

La Rouille C’est d’abord le nom d’une sauce de couleur jaune orangée (rouille) qui a le goût d’une aïoli très relevée. La rouille, c’est le mélange de la seiche avec cette sauce.