TRANSHUMANCE DU TROUPEAU DE L'ESPIGUETTE

  • 2019-10-02-15-09-16-1726
  • 35853451-273940096513294-4748244267380506624-n-1723
  • 31919507-251521985421772-7119957901522763776-n-1722
  • 31648447-250478462192791-2651950487745593344-n-1724
  • 43035551-346661835907786-4749507430147162112-o-1725
Dimanche 13 Octobre à partir de 9H00
 
Depuis 2 ans un doux bruit de clochettes est venu rompre le silence des lieux: un troupeau de 150 chèvres et brebis a investi la plaine de l'Espiguette. Le cheptel et leur berger François Crémier ont pour objectif de pâturer pour « rouvrir le milieu » embroussaillé par des plantes invasives qui étouffent la flore naturelle depuis des années et ainsi permettre aux dunes de reprendre leurs places originelles. Un garde-manger de 430 ha que les chèvres et brebis du berger vont découvrir au fur et à mesure des saisons. Un projet lancé par la commune du Grau du Roi en collaboration avec le Conservatoire du Littoral et celui des Espaces Naturels.
 
Dimanche 13 Octobre à partir de 9H00, une transhumance est organisée de l'Espiguette au Boucanet. 5 kilomètres de marche inédite pour présenter le troupeau au public. Le troupeau restera 1 mois sur les espaces naturels du Boucanet notamment sur la zone de l'ancien hôpital nouvellement renaturée. Il rejoindra ensuite ses quartiers d'hiver à Saint Christole. Retour à l'Espiguette début avril.
 
Les chèvres de Mr Crémier
 
Ce dernier a fait le choix d'élever des espèces menacées : des chèvres du Rove et des brebis de race raïole : une race ovine originaire des Cévennes. Son nom viendrait de l'occitan et signifie « sujet du Roi ». Cette race est reconnue pour sa grande rusticité, adaptée aussi bien à la montagne qu'au climat méditerranéen.
 
La concession de l'Espiguette lui a été octroyée pour 6 ans. 6 ans pour permettre de retrouver une biodiversité chère à cette bande protégée et naturelle du littoral.
 
 
 
En savoir plus